[DW] BG - Un Monde en guerre (trame générale)

Aller en bas

[DW] BG - Un Monde en guerre (trame générale)

Message  vonhymack le Mer 9 Juil 2014 - 20:35

source : http://www.spartangames.co.uk/products/dystopian-wars
Copyright © 2013 Spartan Games

Les germes de la Guerre Mondiale!

En Europe, l'Empire de Prusse (PE) et le Royaume de Britannia (KoB) sont embourbés dans une sanglante guerre d'usure pour le contrôle de la partie continentale, tandis que leurs forces expéditionnaires se battent pour leurs colonies. Tout au long du Pacifique les États Fédérés d'Amérique (FSA) et l'Empire du Soleil Flamboyant (EotBS) continuent leur lutte pour la domination, pillant les colonies des puissances Européennes.

Il s'agit d'une période de troubles, de méfiance et de peur - la technologie a fait un bond au-delà rêves les plus fous, les questions de moralité abandonnés dans la poursuite du pouvoir. L'électricité Tesla a facilité la vie, apportant lumière et chaleur, mais alimente aussi des véhicules militaires et des armes terrifiantes. Les expériences biologiques de Charles Darwin ont donné accès à suffisamment de bétail pour nourrir tous les affamés, ainsi que les monstres qui sont trop facilement lâchés sur le champ de bataille. Au cœur de cette innovation technologique se trouve l'élément 270 de Sturgeon, utilisé pour créer des métaux légers comme le textile ou aussi dur que le diamant.

Avec les temps changent viennent changer de tactique. L'homme seul ne plus rivaliser avec les mastodontes de fer qui foulent aujourd'hui le champ de bataille. Avec l'amélioration des communications, il y eut une révolution dans les forces armées du monde. Les tactiques les plus largement acceptées sont désormais inter armes, en dépit de certains commandants toujours obstinément accrochés à leurs vieilles habitudes.



Singapour, poudrière

Le conflit entre les grandes Nations a commencé avec quelque chose d'aussi banal qu'une litige commercial, en 1864. La Compagnie des Indes Orientales menait la négociation à Singapour depuis plusieurs décennies, sécurisant sa position de leader commercial dans le monde. Comme telle, elle prit d'un mauvais œil l'empiétement des commerçants Japonais dans ce qu'elle considérait comme sa chasse gardée, et annonça clairement son opinion.

Un Consul Japonais ignora ses menaces, et fut pris au dépourvu quand les forces de la Compagnie tombèrent sur sa délégation et l'expulsa du pays. Couvert de honte, l'homme se suicida et son nom fut rayé des documents impériaux. Son échec n'en méritait pas moins.

Mais sa famille n'aurait pas supporté une telle tache sur son honneur, notamment son oncle, un commandant nouvellement promu dans l'Armée Impériale. Il s'est approché l'Impératrice et la pria pour avoir une chance de rétablir l'honneur de sa famille en contre attaquant les barbares de la Compagnie des Indes. Dans sa sagesse et compassion éternelles, l'Impératrice lui accorda son souhait en lui donnant la Troisième Division de la Deuxième Armée impériale - également nommée Division Wani. Le commandant naquit de nouveau ce jour-là, abandonnant son nom jusqu'à ce qu'il eût vengé l'affront fait à sa famille. L'Histoire se souviendra lui seulement sous le nom d'Oni.

Arrivé à Singapour, il ne perdit pas son temps à la tête du Wani. La ville résista pendant un mois, en grande partie grâce à l'appui de la Compagnie des Indes, avant de tomber sous la puissance de la Troisième Division. Oni rasa la ville jusqu'à la terre, mais il ne ressentait aucune satisfaction. L'échec de son neveu n'était pas dû à Singapour ou aux hommes qui s'y trouvaient. Elle était due à l'action de la Compagnie des Indes. Cependant, l'Impératrice l'arrêta avant qu'il n'entre dans une rage destructrice, lui ordonnant de retourner à la patrie.

Mais les forces Britanniques, perturbées dans leurs activités, ne restèrent pas les bras croisés : Deux semaines après la chute de Singapour, le 45e Corps Expéditionnaire débarqué en Malaisie, commandé par le Seigneur Duxford, délivra un message à l'Impératrice de la part de la Reine Victoria. La destruction de Singapour était considéré comme un acte de guerre et il y aurait des conséquences moins que des réparations aient été effectuées. La jeune Impératrice compris la nécessité de remettre Oni à la Force Expéditionnaire et envoya ses agents d'élite pour l'assassiner.

Cela s'avéra un geste futile : lorsque les informations concernant la Force Expéditionnaire atteignirent Oni, il appareilla immédiatement à la tête de ses forces autour de la Malaisie. Le Wani lui obéit aveuglément, ayant foi en son jugement, et l'Empire le saluait comme un héros, voyant en lui un guerrier fatigué sans crainte de replonger dans danger pour lui. Réalisant que de laisser Oni à son sort aboutirait à troubler l'ordre public, l'Impératrice mobilisa toute son armée et l'envoya à l'appui du Wani. Les armées Impériales tombèrent sur la Malaisie comme un vent divin et anéantirent le 45e en quelques semaines, bien que lord Duxford fut évacué en toute sécurité de la région.


Dernière édition par vonhymack le Sam 26 Juil 2014 - 16:01, édité 1 fois

_________________
Pierre
vonhymack.blogspot.com/
avatar
vonhymack
Grand Archiviste (DU)

Messages : 3072
Date d'inscription : 13/10/2011
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://vonhymack.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] BG - Un Monde en guerre (trame générale)

Message  vonhymack le Mer 9 Juil 2014 - 20:36

Escalade

Le monde entier fut choqué par la tournure des événements et le Royaume de Britannia déclara rapidement la guerre à l'Empire du Soleil Flamboyant, déployant toute sa puissance militaire en Malaisie. Sachant ses forces ne seraient jamais en mesure de survivre à l'assaut de l'armée Britannique entière, l'Impératrice envoya des émissaires à l'Empereur de Prusse, Frédéric Grunder. On ne sait pas à quel accord ils vinrent, mais un mois plus tard, l'Empire prussien lança des assauts coordonnés contre toutes les colonies Britanniques, parvenant même infiltrer une petite force en direction de Londres elle-même en 1870, commandée par le Colonel Sturm.

Son utilisation des armes à gaz, obtenues en Corée, eut un impact notable sur le gouvernement Britannique, qui fut contraint de rappeler plusieurs de ses armées de Malaisie pour défendre la patrie. Le succès de cette opération ouvrit la voie à la montée de Sturm au pouvoir.

Pendant ce temps, la Coalition Russe (RC) s'allia au Commonwealth Polono-Lituanien (PLC), leur permettant de se déplacer librement à travers le pays pour attaquer les frontières orientales Prussiennes. Ils assignèrent leur Général en chef, Jozef Cherdenko, à cette tâche. Les Polonais soutinrent l'action en déployant trois Légions de Hussards pour soutenir l'Armée Blanche, conduite en profondeur dans le territoire Prussien avant de s'écraser sur les Forteresses Wolfgang.

Cherchant à maintenir leur pouvoir en Europe, les Prussiens en appelèrent à d'anciens traités pour immiscer la République de France (RoF) et la Ligue des Etats Italiens (LoIS) dans la guerre, mais selon leurs propres termes - les Français face aux forces Britanniques tandis que les Italiens iraient en guérilla campagnes contre les Russes, donnant le temps à la Prusse de reconstruire sa force. Cette tactique fonctionna, et les forces alliées du Commonwealth furent contraintes de prendre en compte les troupes Italiennes, tandis que les Russes faisaient face à la contre-attaque Prussienne.

La situation mondiale s'effondrant rapidement dans le chaos, les FSA tentèrent d'envahir le Japon, désireux d'étendre leur contrôle sur le Pacifique. Attribuant la Quatrième Flotte Fédérée sous le commandement de l'Amiral Springfield, le président Américain était convaincu qu' il pourrait gagner une certaine influence sur les Britanniques en anéantissant l'Empire du Soleil Flamboyant. Assez pour mettre à l'abri son domaine contre toute expansion potentielle des forces de la Reine Victoria.

Cependant, la Quatrième Flotte rencontra une flotte de Russe mobilisée pour l'invasion du Japon - de manière à gagner la faveur de la Corée. Les deux camps firent feu l'un sur l'autre, tous deux convaincus qu'ils attaquaient une flotte Impériale. Quatre heures plus tard, les deux parties s'accusèrent l'une l'autre provoquant un conflit tout en oubliant l'Empire du Soleil Flamboyant pour le moment. Exploitant ce calme soudain, l'Impératrice Japonaise, malgré les protestations, fit affaire avec les indépendants Australiens pour renforcer son armée en cours de regroupement. Par vengeance, les forces Britanniques embauchèrent également des Australiens pour perturber la félonie Impériale.



Raid sur Londres

Suite à la déclaration de guerre le 17 Novembre 1870, la capitale du Royaume de Britannia fut attaquée. Un seul submersible de conception prussienne réussit à remonter la Tamise et lança une attaque audacieuse et choquante sur le Parlement lui-même. Bien que cet acte tenait plus du symbole que d'une véritable offensive, il a réussit à semer la terreur dans les cœurs du peuple Britannique, surtout quand il est apparu que le navire en question avait réussi à naviguer inaperçu. Pris de peur, beaucoup de membres de la population se sont portés volontaires pour les forces armées, et l'effectif militaire Britannique doubla de taille au cours des six mois qui suivirent.

Pendant ce temps, en Prusse, le Commandant Sturm, cerveau de l'attaque, fut désigné comme un visionnaire de la tactique et de la technologie. Ses études en Corée portaient leurs fruits : il favorisait la production de gaz pour l'utilisation sur le champ de bataille, capable d'incapaciter ou même de tuer des équipages des cuirassés tout en laissant intacts leurs navires et permettant leur récupération. L'Empire du Soleil Flamboyant, connaissant très bien les conséquences d'une attaque au gaz sur des soldats mal préparés conseilla Sturm sur l’entraînement des troupes Prussiennes et les technologies permettant des les équiper en gaz. En contrepartie de cette connaissance, Sturm avait promis au Soleil Flamboyant de leur fournir des schémas de conception pour la construction de leur propre armement Tesla, consolidant l'alliance entre les deux nations.

Antarctique

Pendant tout ce temps, Lord Barnabas Draynes Sturgeon, assis dans son fauteuil favori situé dans son étude en Antarctique, demeure de sa nouvelle Nation - l'Alliance Antarctique (CoA) - écoutait avec un désespoir insondable ce qui se passait dans le monde d'en haut. Non seulement ses hypothèses étaient dans l'erreur, mais les événements eux-mêmes s'étaient propagés beaucoup plus rapidement qu'il ne l'avait cru possible. La technologie qu'il avait fourni fut pervertie afin de mieux mutiler et tuer, et la folie de patriotisme avait infecté même ses propres apprentis. Le monde glissant rapidement dans le chaos et la mort, Sturgeon décida d'agir et de corriger lui-même les erreurs de l'humanité.

Il ordonna l'activation de nombreuses installations de production du Gouffre de Wells, et éleva Schneider de la position de Gardien à celle de de Maître guerre. Ses ambassadeurs se transformèrent soudainement en assassins et espions bien placés, et les chercheurs commencèrent à appliquer leurs connaissances à l'art de la guerre. Il aura fallu un an à l'Alliance pour se mettre en marche, la plus longue et la plus sanglante année dans l'Histoire jusqu'ici.

_________________
Pierre
vonhymack.blogspot.com/
avatar
vonhymack
Grand Archiviste (DU)

Messages : 3072
Date d'inscription : 13/10/2011
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://vonhymack.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] BG - Un Monde en guerre (trame générale)

Message  vonhymack le Mer 9 Juil 2014 - 20:37


_________________
Pierre
vonhymack.blogspot.com/
avatar
vonhymack
Grand Archiviste (DU)

Messages : 3072
Date d'inscription : 13/10/2011
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://vonhymack.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] BG - Un Monde en guerre (trame générale)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum