[DW v3] Introduction à l'univers de Dystopian War par warcradle:

Aller en bas

[DW v3] Introduction à l'univers de Dystopian War par warcradle:

Message  Velor le Mer 18 Avr 2018 - 16:36

> Le fluff général qui reprend et réécrit le fluff de dystopiain, vite traduit.

Nous sommes en 187X, une génération après la fin de la guerre civile américaine. Les plus grands scientifiques de l'époque ont dévoilé des secrets à une race humaine qui n'était pas préparée. Maintenant, Les plus puissants empires s'affrontent alors que la super science et les technologies extraterrestres rapprochent dangereusement le monde de l'anéantissement.

THE DIE IS CAST

Une ancienne entité connue sous le nom de Hex a subtilement influencé l'humanité pendant des milliers d'années à ses propres fins. Cette interférence a attiré d'autres forces aliens qui se sont intéressés à l'humanité. Leur technologie est tombée entre les mains d'une alliance de scientifiques connue sous le nom du Covenant of the Enlightened. Combinant l'élément 270 nouvellement découvert avec une source d'énergie illimitée connue sous le nom de RJ-1027, les Enlightened ont inauguré une ère de progrès scientifique phénoménal dans des domaines qui étaient du domaine des rêves quelques décennies auparavant. Ces progrès scientifiques imméritées et décousues n'ont cependant pas été accompagnée de morales ou de garde-fous et le monde a été plongé dans un âge dystopique.
Par la manipulation, la peur ou la conquête, de nombreuses nations du monde ont formé des alliances avec des avantages économiques et défensifs mutuels, souvent autour de liens culturels ou géographiques communs. Les grandes nations industrialisées restantes du monde, bien que puissantes en elles-mêmes, ont trouvé qu'elles étaient dépassées et elles ont été poussées à rejoindre de plus grandes alliances jusqu'à ce que, vers la fin du siècle, sept blocs d’alliances distincts apparaissent.

Ces sept grandes puissances semblent d’égale puissance et cela ne donne qu’une sombre perspective du futur : si une guerre mondiale totale devait éclater, il n'y aurait probablement pas de vainqueur clair. Alors que le monde vacille au bord d'une catastrophique guerre mondiale, les grandes puissances se battent sans relâche pour acquérir un avantage décisif et émerger triomphantes avec l’aide d’opérations militaires, de subterfuges, de diplomatie et de leur économie.

THE CARIBBEAN HURRICANE

Même avec les meilleures intentions et les planifications les plus précises, les événements peuvent rapidement échapper à tout contrôle. À peine deux ans après sa brutale Guerre Civile, l'Union est entrée sur la scène mondiale et s'est retrouvée dans une bataille à trois contre ses anciens adversaires, la Couronne Britannique et avec le Celestial Empire lors d’un premier contact malheureux. Pour tenter de saisir les précieux gisements de l'élément 270 trouvés dans les eaux voisines, la flotte japonaise, commandée par l'amiral Hariken, avait submergé la garnison de la Couronne aux îles Falkland. La victoire fut si rapide et écrasante que l'amiral Hariken ordonna à ses forces de se diriger vers le nord le long de la côte sud-américaine pour lancer une attaque audacieuse contre les possessions caribéennes de la Couronne. Les Caraïbes étaient considérées comme territoire neutre par la Couronne et l'Union, de sorte que la présence d'une flotte de la Couronne de représailles près des Bermudes était interprétée comme une violation de la neutralité de la région par les Américains.

Dans ce qui devint connu sous le nom du Caribbean Hurricane, après l'ambitieux amiral japonais, le président Johnson dépêcha un groupe de bateaux à aubes blindés de New York pour contester la présence des forces de la Couronne dans les Caraïbes. Ce fut un moment de fierté pour l'Union, car ses forces, autrefois déchirées par la guerre civile, se sont réunies pour la gloire de leur nouvelle nation. L'Union ne trouva qu’une boucherie. Des archipels entiers étaient engloutis par les affrontements entre la flotte de la Couronne et les envahisseurs du Celestial Empire qui ne s'attendait pas à ce qu'ils soient présents en si grand nombre. L'Union engagea les deux forces ennemies avec la pleine fureur des Federated States. Les îles de Cuba et de Porto Rico devinrent des champs de bataille ravagés, déchirés par d'énormes engins de guerre, des colonnes de chars et de violents bombardements aériens. Quand les vaisseaux du Celestial Empire se retirèrent, le Dragon avait appris une leçon précieuse ce jour-là, il ne fallait pas sous-estimer le vieux Lion ou le jeune aigle. A l’issue de ce conflit, la Couronne permis à l'Union d'établir des installations dans l'ensemble des Caraïbes pour aider à reconstituer les communautés ravagées. Bien sûr, l’annexion par l'Union de ce territoire en 1873, a été la cause d'une autre bataille rangée qui, cette fois-ci, vit les forces de l'Union se retirer et la Couronne exercer un contrôle total sur les îles. Cela, cependant, est un autre incident.

Chacune des 7 alliances, sont composées de nations fières avec leurs propres traditions, culture et politique. Les tensions et les luttes intestines paralysent parfois les sept puissances et ces occasions sont saisies par leurs rivaux pour faire avancer leurs propres objectifs. Un tel conflit entre alliés est regrettable mais, malheureusement dans l'âge dystopique, inévitable.

THE SINGAPORE INCIDENT

Une fois de plus, le monde se rapproche dangereusement de la guerre mondiale après un conflit commercial interne en Asie du Sud-Est entre la Grande-Bretagne et le Raj. Le désaccord attira le Celestial Empire et finalement, à l'été 1869, toute la région sombra dans la violence. Connu sous le nom de Singapore Incident, la ville brûla sous le feu des canons et des roquettes de l'Empire. Même si le fier centre commercial fut ravagé par les flammes, une flotte de puissants navires de guerre de la Couronne traversa les domaines de la reine Victoria pour infliger une juste vengeance. Le conflit fut bref mais sanglant, avec des milliers de morts alors que les deux grandes puissances navales s'affrontaient.

Bien qu'il y ait des moments de détente entre eux, les sept puissances sont impliquées dans des affrontements et des conflits à causes des ressources, des terres ou des actions de leurs commandants sur le terrain qui prennent les bonnes ou la mauvaise décision. Pour éviter un Armageddon mondial, un réseau d'ambassadeurs, de diplomates, de maréchaux et d'émissaires sillonnent le globe pour tenter de calmer les innombrables guerres par procuration brutales et sanglantes. Le sabotage, l'accaparement des terres, les insurrections et le terrorisme parrainé par les États sont une occurrence quotidienne dans l'âge dystopique.

STORM OF STEEL

Un autre exemple de ces points chauds est survenu en 1873 quand le Commonwealth russe, à l’aide de ses forces militaires plus puissantes que jamais grâce à la trahison des Enlightened par Markov, a affronté l'Empire prussien à cause de l'expansion de la frontière polono-lituanienne. Le Commonwealth avait été invité à entrer dans la ville contestée de Cracovie par le bourgmestre de la ville dans le but d'apaiser les troubles qui couvaient dans les rues. Au lieu de cela, le Commonwealth attaqua les forteresses frontalières de l'Empire prussien. D'énormes engins foreur de tunnels russes se sont enfoncés sous la ville et en sont sorti au-delà, permettant à des hordes de chars russes et d'infanterie de prendre d'assaut des zones clés derrière la lignes de front de l'Imperium. Une contre-offensive orchestrée par le général Matthias Sturm permit de tenir le front pour l'Imperium. Les légions blindées du Kaiser Frederick Grunder résistèrent au coup de marteau, l'acier russe et polono-lituanien rencontrèrent les tirs d'arc voltaïque, de Tesla-coil et les barrages de bombe furieux des flottes de zeppelin Impériaux. Seules l'intervention des Chevaliers Teutoniques et le retrait des forces du Commonwealth à leurs frontières ont mis fin aux combats. Maintenant, cependant, parler de la sécession de Cracovie qui s’est séparé de l'Imperium menace de relancer le conflit une fois de plus.

BATTLE FOR NEW CARTHAGE

Dans le courant de cette même année, l'Alliance latine menée par les forces françaises a monté un assaut complet sur la Nouvelle-Carthage occidentale, les terres nord-africaines jusqu'alors revendiquées par le Sultanat ottoman. Par ce moyen, Napoléon et son Alliance ont cherché à étendre leur contrôle de la Méditerranée. Les forces expéditionnaires italiennes initiales furent brisées avant de pouvoir traverser le désert jusqu'à la Nouvelle-Carthage, mais les légions françaises étaient sur le point de se lancer de l'autre côté de la mer. De violents affrontements armés ont secoué les déserts du nord alors que les land-ships des envahisseurs espagnols et français affrontés les forces du sultanat à travers un véritable océan de poussière, de graviers et de pierres. En mer, la bataille n'était pas moins intense alors que les raiders français et portugais se battaient pour empêcher les renforts du Sultanat et d’es Enlightened de passer. Les installations de la Couronne sur l'île de Malte ont été attaqués par le Sultanat et ont à peine survécu aux violents bombardements.

L'assaut français a frappé le littoral du New Carthage avec une force formidable, entrant profondément dans les régions tenues par le Sultanat. Un maelstrom de conflits a fait rage sur terre, sur mer et dans les airs, les légions françaises ayant réussi à s'implanter fermement sur la côte nord-africaine. En représailles de ce qui s'est passé à Malte - et sentant une opportunité alors que les forces du Sultanat et de l'Alliance étaient à la gorge l'une de l'autre - une expédition du Raj Indien a avancé vers le nord dans la mer Rouge. Malgré plusieurs assauts des forces ottomanes, l'expédition terrestre réussit à pénétrer profondément dans le Soudan ottoman. Là, cependant, ils ont été pris entre deux ennemis complètement inattendus. Ils furent pris en tenaille par un assaut aérien menée par la tristement célèbre Crimson League et par les gigantesques machines de guerre en forme d’araignées des Enlightened, émergeant du désert. Au milieu des tempêtes de faisceaux d'énergie, les forces du Raj ont été complètement détruites, leur disparition n'a été confirmée que plusieurs mois plus tard, lorsqu'une partie de leurs équipements est apparue sur le marché noir.

AN UNCERTAIN FUTURE

Après les turbulences des années 1860, le monde est entré dans une période connue sous le nom d '«Interbellum» - un temps de retranchement, de consolidation, de détente. Mais seuls les naïfs et les fous considèrent que cela signifie la fin du conflit sur Terre. L'Interbellum ne signifie pas la paix, mais seulement la préparation pour de plus grands affrontements à venir!


Source : https://community.warcradle.com/topic/21859-an-introduction-to-the-dystopian-age/
avatar
Velor

Messages : 417
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 29
Localisation : marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW v3] Introduction à l'univers de Dystopian War par warcradle:

Message  pergame le Ven 4 Mai 2018 - 9:26

Merci Velor !

pergame

Messages : 84
Date d'inscription : 31/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum