[DW] BG - Australiens (GC ou Neutre)

Aller en bas

[DW] BG - Australiens (GC ou Neutre)

Message  vonhymack le Sam 26 Juil 2014 - 16:06

source : http://www.spartangames.co.uk/products/dystopian-wars/australians
Copyright © 2013 Spartan Games


Commonwealth d'Australie Libre
Capitale: Canberra
Chef d'État: Premier ministre Anna Hargreaves


L'Australie a commencé à éprouver des faiblesses dans son unité dans le début des années 1840. Le Queensland et de Nouvelle-Galles du Sud ont été approchés par des agents de l'Empire du Soleil Flamboyant qui voulait employer des mercenaires afin de couvrir les déficits militaires causés par leur guerre de Corée.

Ce fut le point culminant d'un désaccord politique entre le gouvernement Australien et Britannique. La guerre civile éclata en 1842, avec le Queensland, la Nouvelle-Galles du Sud et le Territoire du Nord qui déclarèrent leur indépendance vis-à-vis de la Couronne Britannique. Sous la direction de Roger McConnell, ancien cadre supérieur dans le gouvernement de l'État du Queensland, les trois États dissidents ont formé un syndicat appelé le Commonwealth d'Australie Libre.



Les États restants, l’Australie de l'Ouest, l'Australie du Sud et Victoria sont restés fidèles à la Couronne, mais leurs habitants étaient peu enthousiastes à l'idée de lutter contre leurs propres compatriotes. Lord Nigel Dinsley, le gouverneur général Britannique, demanda l'aide des forces Britanniques stationnées en Nouvelle-Zélande pour tenir bon.

Dinsley, conscient de ce qui s'était passé au cours de la Révolution Américaine, ne pensait pas que l'action militaire aboutirait à une solution viable à long terme. Au lieu de cela, après beaucoup de pratique politicienne à Londres, il demanda et obtint l'autorisation du gouvernement Britannique de négocier une «division pacifique» .

Le Commonwealth serait autorisé à « faire cavalier seul », sur l'assurance de deux points : d'abord, il ne devrait pas tenter de contraindre ou forcer l'un des états d'Australie "Royale" à la sécession et, deuxièmement, ils ne provoquerait pas la guerre sur le continent ou la Nouvelle-Zélande. À son tour, Dinsley offrit l'assurance que le Royaume n'utiliserait pas la force militaire pour tenter de réunifier le pays, et qu'il n'interfèrerait pas dans ses affaires.

Le plan a finalement été accepté par toutes les parties. En 1844, la séparation est complète.

Le Commonwealth Libre a développé une république naissante, avec un Premier ministre en tant que chef de l'Etat et d'une Assemblée composée de représentants de chacun des trois États membres. Sous la direction du Premier ministre Anna Hargreaves, le Commonwealth mène ses propres affaires dans tous les domaines.

Bien que possédant une base industrielle et agricole modeste, soldat mercenaire reste une spécialité parmi beaucoup d'habitants du Commonwealth. Actuellement, le plus grand patron du Commonwealth est l'Empire du Soleil Flamboyant, qui emploie de nombreuses Compagnies de mercenaires du Commonwealth dans ses combats contre la Britanniques en Asie du Sud-Est.

Ceci a conduit à des frictions considérables dans la région. Le Britanniques sont conscients que des mercenaires Australiens luttent contre leurs forces, mais ne souhaitent pas étendre la guerre en attaquant le Commonwealth, surtout depuis l'ouverture des hostilités avec la France et l'Empire de Prusse. Les Australiens libre ne veulent pas non plus en arriver à cette extrémité.

Par conséquent, autorisées à un haut degré d'autonomie par leurs bailleurs de fonds du Soleil Flamboyant en échange de leurs services, les Compagnies Franches du Commonwealth opèrent principalement contre les forces de la Compagnie des Indes et leurs rivaux mercenaires Portugais, plutôt que de cibler directement les forces régulières Britanniques. Les Australiens Libres apportent également un soutien logistique précieux pour les forces du Soleil Flamboyant opérant dans le Pacifique Sud.

Le Britanniques, à leur tour, de déploient pas de forces Australiennes Royales dans les théâtres où les forces Australiennes Libres sont susceptibles d'être rencontrées. Grâce aux générations d'une vie difficile sur le continent, les Australiens des deux côtés croient dans le principe de sang est plus épais que l'eau, et ne se battent entre eux à moins que le conflit ne soit absolument inévitable.

Mis à part le Soleil Flamboyant, l'Alliance Antarctique a été connu pour utiliser des Compagnies du Commonwealth Libre à l'occasion. L'Alliance maintient une ambassade à Canberra, la seule à l'extérieur de la Passerelle qui reste maintenant ouverte à la suite de la fermeture des frontières de l'Alliance. Le Commonwealth devient donc un point de relais pour ceux qui partout dans le monde qui souhaitent migrer vers la nouvelle nation secrète. Comme par un passage par la Passerelle, c'est pour l'instant un aller simple.



_________________
Pierre
vonhymack.blogspot.com/
avatar
vonhymack
Grand Archiviste (DU)

Messages : 3072
Date d'inscription : 13/10/2011
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://vonhymack.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] BG - Australiens (GC ou Neutre)

Message  vonhymack le Sam 26 Juil 2014 - 16:06

Dominion des Australie et Nouvelle-Zélande Royales
Capital: Adélaïde (Royal Australie), Wellington (Nouvelle-Zélande)

Tous les habitants de l'Australie n'ont pas appuyé la rébellion contre la domination Britannique qui eut lieu au début des années 1840. Les états de l'Ouest et de l'Australie du Sud se sont en effet déclarés d'emblée pour la Couronne, Lord Dinsley et les Loyalistes établirent leur quartier général dans la ville fortifiée d'Adélaïde, capitale de l'Australie.

De là, ils attendirent des renforts en provenance de Nouvelle-Zélande, restée fidèle, assurant leur contrôle de l'excellent port d'Adélaïde. La rapidité avec laquelle les renforts sont arrivés et la sécurisation de l'état insulaire de Tasmanie sur le chemin ont beaucoup contribué à l'arrêt des rebelles avant qu'ils aient une chance d'influencer fortement les États restants.



En vérité, la rébellion vit très peu d'effusions de sang. Le conflit eut lieu principalement à Victoria. Le gouvernement de Victoria s'était déclaré pour les Australiens libres à la mi-1842, mais le peuple de cet état stratégiquement important pensait autrement, et un soulèvement général manqua de se produire.

Les forces Australiens libres se déplacèrent rapidement vers l'état de Nouvelle-Galles du Sud dans l'intention de s'emparer de la capitale de Victoria : Melbourne et son grand pour les soutirer aux Britanniques. Toutefois, les Loyalistes Australiens soutenus par des troupes de la Nouvelle-Zélande et les navires de l'escadre navale Britannique basée à Wellington réussirent à repousser les attaques des rebelles.

Les Australiens libre à court de matériel lourd durent rebrousser chemin à travers les lignes de l'État en Nouvelle-Galles du Sud. Des lobbyistes Chevaliers dans le camp australien Loyaliste - surtout des émigrés Britanniques - exhortèrent Dinsley de monter une offensive pour écraser les rebelles. Toutefois, Dinsley croiyait qu'une Australie unie ne pouvait être gagnée avec le sang, et les rebelles ne montrait aucun signe de recul en dépit de leur échec.

Alors même que Victoria rejoignait les Loyalistes, Dinsley se rendit à la table des négociations, voulant profiter d'une position de force. Le scandale de la révolte avait abattu le premier ministre Lord Gosford et amena Lord Charles - du parti de la Tour - en avant. Charles autorisa Dinsley de forger un accord de paix avec les rebelles, et l'Australie fut divisée en états indépendants ou loyalistes. Les trois états qui sont restés fidèles à la couronne, plus la Tasmanie, sont connus jusqu'à ce jour comme Australie Royale.

Australie Nouvelle-Zélande Royales sont régies comme un Dominion, avec un gouverneur, mais avec deux Premiers ministres et des gouvernements locaux. Lord Dinsley, maintenant dans ses soixante-dix ans, occupe toujours le poste de gouverneur.

En plus des ressources agricoles et minérales, le Dominion fournit des troupes combattantes pour le Royaume de Britannia . En raison de la situation politique, lesrégiments Australiens Royaux servent toujours à l'étranger - ce qui résulte d'une clause dans le règlement original de Dinsley, et est conçu pour éviter la perspective que les troupes Royales et Libres en viennent aux coups - ce qui nuirait à la position de la Couronne sur le continent.

De toutes façons, un Empire d'envergure mondiale comme Britannia ne manque pas de zones de guerre actives, en particulier avec le début de la guerre européenne. Les troupes Australiennes et Néo-Zélandaises Royales servent actuellement avec distinction dans le théâtre nord-africain, où leurs compétences de survie s'avèrent précieuses dans les environnements difficiles.

_________________
Pierre
vonhymack.blogspot.com/
avatar
vonhymack
Grand Archiviste (DU)

Messages : 3072
Date d'inscription : 13/10/2011
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://vonhymack.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum