[DW] BG - Empire de Prusse (PE) (PI)

Aller en bas

[DW] BG - Empire de Prusse (PE) (PI)

Message  vonhymack le Jeu 10 Juil 2014 - 10:08

source : http://www.spartangames.co.uk/products/dystopian-wars/prussian-empire
Copyright © 2013 Spartan Games
Illustrations Copyright © Robin-Carey


"Nous sommes le cœur de l'Europe, et comme tout bon médecin vous le dira, les muscles cardiaques sont très difficiles à écraser ou brûler, et immensément puissants."
- Sire Ludwig Sigismond, commandant de la Flotte du terrain, des conférences à l'état-major général

Depuis le tournant du siècle, le puissant Empire Prussien a été la puissance militaire et économique dominante de l'Europe centrale et occidentale. Construit au cours du XVIIIe siècle avec une combinaison de patience, de diplomatie et si nécessaire, d'agression calculée, la Prusse est passée d'un royaume mineur au sein d'une confédération de petits États à la force majeure qu'il est aujourd'hui. L'Empire est le leader mondial dans l'ingénierie et la recherche scientifique, et sa puissance industrielle est un défi, même pour ses plus grands rivaux.



Malgré sa grande puissance, l'empire a connu dans son passé récent une guerre civile considérable. La mégalomanie et la paranoïa du Ve Empereur Otto Heinrich fragilisa les relations entre les différents peuples de son royaume qu'il brisa presque en morceaux. Ceci ajouté à une grande défaite militaire face aux Britanniques en 1815, les Prussiens étaient humiliés et démoralisés. Toutefois, le successeur de Heinrich, Frederick Grunder, s'est avéré être un leader sage et patient durant son long règne. Alors que le Britanniques poursuivirent leurs ambitions coûteuses de domination mondiale, Frederick reconstruit l'économie discrètement et efficacement, et par là l'armée et la fierté de son pays. Maintenant, une fois de plus menacé par les agressions extérieures, l'Empire Prussien est plus que prêt pour moudre son chemin vers la victoire.


Domaine

D'un pauvre petit royaume Germanique du Nord, les possessions prussiennes ont grandi pour englober la majeure partie du continent européen de la France à l'Ouest à la Commonwealth Polo-Lituanien à l'Est, et du cœur des Balkans jusqu'au Cercle Polaire Arctique. Une grande partie de ces terres, telles que les Provinces Néerlandaises, ont été annexées avant et pendant le règne de Heinrich Otto avant que la folie ne le rattrape. Profitant de la faiblesse des Autrichiens après leur défaite contre Napoléon, les Prussiens annexèrent les anciens territoires de l'Empire des Habsbourg sous leur propre domination. La Norvège et la Suède leur emboîtèrent le pas en 1810, afin de fournir une protection contre les ambitions des Britanniques et des Russes.

En conséquence, l'Empire de Prusse est la demeure d'un grand nombre de différents peuples et cultures. Les Allemands forment la grande majorité de la population, mais les parties les plus septentrionales et méridionales du royaume intègrent de nombreuses populations non-allemandes et des entités politiques distinctes. Les grandes puissances sont les Hollandais, les Hongrois, les Tchèques, les Slovaques et les Croates, mais les sujets de l'empereur également être Norvégiens, Suédois, Slovènes, Serbes et Roumains.

Les frontières de l'Empire sont restées plus ou moins inchangée depuis Frederick Grunder monta sur le trône en 1819. Même après que l'Empire ait commencé à se redresser, Frederick estima que l'expansion territoriale n'était pas une priorité, étant à la fois coûteuse et susceptible de contrarier les autres nations. Bien que les migrants et les colons Prussiens se sont établis dans d'autres régions du monde, notamment en Afrique du Sud Ouest et dans plusieurs ports sur la côte Chinoise, l'Empire Prussien ne parraine officiellement la colonisation à l'étranger. En outre, avec l'avènement de la guerre avec le Commonwealth et la Coalition Russe, plusieurs provinces de la vieille Prusse - en particulier celles de la côte Baltique - sont devenues des zones de guerre donc placées sous le régime militaire. La principale préoccupation de la Prusse à l'heure actuelle est de chasser les envahisseurs de ses avoirs existants, plutôt que d'obtenir de nouveaux. Néanmoins, Frederick et ses conseillers ne manqueront pas une occasion d'étendre les frontières de l'Empire vers l'Est de pousser l'ennemi plus loin possible de leurs bastions.

_________________
Pierre
vonhymack.blogspot.com/
avatar
vonhymack
Grand Archiviste (DU)

Messages : 3071
Date d'inscription : 13/10/2011
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://vonhymack.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] BG - Empire de Prusse (PE) (PI)

Message  vonhymack le Jeu 10 Juil 2014 - 10:08

Dirigeants



Sa Majesté Impériale Frederick Grunder est l'actuel Empereur Prussien, le sixième homme à porter cet auguste titre. Choisi par le Reichstag pour succéder à Heinrich Otto -sans descendance - en 1819, Frédéric occupe le trône depuis 51 années. Bien qu'ayant actuellement quatre-vingts ans, son esprit reste aussi fort que jamais, et il mena personnellement les délicates négociations qui aboutirent au Pacte Impérial qui lie la Prusse avec l'Empire du Soleil Flamboyant. Frederick est connu pour être un penseur, pesant soigneusement les décisions avant de s'engager, et jamais trop dogmatique pour changer de cap si la situation le justifie. Il est également connu pour posséder caractère et charme personnel, deux qualités importantes compte tenu de la nature tendue de la plupart des forces politiques et sociales au sein de l'Empire.

Il a également mis l'accent sur la construction d'un réseau d'alliances qui relie beaucoup d'autres pouvoirs à au sien, principalement la France et l'Italie. Les royaumes du Danemark et de Roumanie, bien que nominalement indépendants, sont alliés par traité avec la Prusse, fournissant une défense contre le Royaume de Britannia et l'expansion Ottomane. Le traité de Frédéric avec son dernier allié, l'Empire du Soleil Flamboyant, est également destiné à soulager la pression Britannique sur son Empire.

Bien que théoriquement une autocratie, l'Epereur de Prusse dirige de concert avec les régents des nombreux royaumes, principautés, duchés et autres entités politiques de l'Empire. Par conséquent, la politique impériale implique beaucoup de négociation et de patience. Les principales préoccupations de Frédéric veillent à la parité de ses sujets allemands et non-allemands - toujours une question potentiellement litigieuse - et de traiter avec les machinations de la République d'Autriche. La famille des Habsbourg sert encore les régents de l'Autriche, et n'a jamais entièrement pardonné les Prussiens de les supplanter comme une puissance impériale. Néanmoins, l'apparition d'une menace étrangère majeure telle que la Coalition Russe a beaucoup fait pour unir les peuples disparates du royaume.


Structure militaire



Avec son immense population - en second juste après celle de la Coalition Russe en Europe - et une base industrielle et technologique puissante, l'Empire Prussien possède l'une des armées les plus puissantes et les mieux équipées du monde. La principale force de l'Empire a toujours été son immense armée terrestre, mais les exigences de la guerre contre une puissance maritime comme Britannia ont contraint l'armée Prussienne à étendre sa puissance navale et aérienne.

Les troupes terrestres Prussiennes sont les plus importantes dans le monde, avec plus de cinq cuirassés terrestres actuellement en service. Ces massives forteresses mobiles sont soutenues par de lourds régiments des chars et d'artillerie automotrice. Un groupement tactique Prussien en mouvement ressemble à une citadelle mobile sur les grandes plaines de l'Europe de l'Est, avec ses tapis de chars que les cuirassés terrestres dominent tels des donjons imprenables. L'armée Impériale entretien des centaines de régiments d'infanterie, constitués par une longue tradition de conscription. Même l'infanterie de ligne ordinaire est bien équipées et entraînée, tandis que le Grenadier d'élite et les compagnies de Luftlancers - avec leurs réacteurs dorsaux - ont une formidable réputation de troupes d'assaut de choc. Les deux branches de l'armée opèrent toujours de concert l'une avec l'autre.

Les flottes aériennes Impériales sont construites autour de Zeppelins colossaux et de forteresses volantes qui fournissent des points forts flottants partout où ils sont déployés. Partout où elles jettent leurs ombres géantes, les hommes au sol sont prostrés jusqu'à la libération de leur puissant armement Tesla électrique. C'est comme si la fureur des anciens dieux du tonnerre s'abattait sur ​​la surface de la Terre. Ces vaisseaux redoutés sont escortés par des chasseurs en escadrons serrés. Les pilotes Prussiens se considèrent eux-mêmes comme des chevaliers du ciel et peignent souvent leur avion dans livrées vives, promptes à semer la peur dans les cœurs de leurs ennemis.

La marine est en pleine expansion face à la menace de Britannia - en effet, elle était responsable du coup le plus audacieux du conflit jusqu'à présent, le raid chimique sur Londres même. Traditionnellement basant sa force sur des croiseurs agressifs et des petites embarcations dans les eaux resserrées de la mer du Nord et de la Méditerranée, la marine a récemment développé son propre dreadnought afin de contester la force Britannique dans ce domaine.

La dernière et la plus mystérieuse branche de l'armée sont les Chevaliers Teutoniques. Bien que connus comme une puissante force politique et gardes du corps de l'Empereur, ils servent aussi sur le terrain aux côtés de l'armée Impériale régulière. Bien que peu nombreux, les Chevaliers comptent parmi les soldats les plus qualifiés et les plus craints dans le monde, soutenus par l'expertise technologique de second plan seulement face à l'Alliance Antarctique. Les Chevaliers disposent de nombreux secrets, et leurs forces sont souvent renforcées par des soldats mécaniques, qui vont du petit Homme de Fer humanoïde jusqu'à leurs gigantesques mastodontes pilotés connus sous le nom approprié de Metzger ou «Boucher ».

Avec ces forces à leur disposition, les Prussiens ne se reposeront pas jusqu'à ce que leurs ennemis soient repoussés de la frontière, et leur puissance assise en Europe une fois de plus...


_________________
Pierre
vonhymack.blogspot.com/
avatar
vonhymack
Grand Archiviste (DU)

Messages : 3071
Date d'inscription : 13/10/2011
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://vonhymack.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum